Bienvenue sur le site de l’Auberge de Mens

04.76.34.81.00

Quelques informations pour se souvenir du passé et préparer l’avenir

27 Septembre: Fermeture du restaurant de l’Auberge jusqu’au vendredi 9 Octobre inclus

6 Juillet: Partenaire de la Fédération Française de Randonnée Pédestre depuis 3 ans, le Logo arrive enfin sur le site..

4 Juillet :Servies toutes la journée, les gaufres Maison (Farine BIO de GAEC du Moulin de Lalley, oeufs du GAEC Serre-Izard de St Sébastien) sont garnies aux choix de confit d’oranges, de mousse de marrons, de confiture de lait…

16 juin : Les nouveaux protocoles d’hygiène pour lutter contre le coronavirus sont bien en place et les nouveaux gestes appris : lavage du linge à 60°, emballage du linge propre, désinfection des chambres à l’ozone, etc…

4 juin : Ouverture du bar et des terrasses.
Ouverture du restaurant vendredi 5 juin.

Mi-mai : Andrée confectionne des masques.

Couture des masques

Début mai : Andrée prépare les pots pour une déco très verte.

Pots pour fleurir l'Auberge

28 avril :Le premier Ministre s’est exprimé : il faut attendre début juin (peut-être) pour l’ouverture des restaurants.

11 mai : le dé-confinement doit commencer : L’auberge ouvre pour l’activité « hôtellerie » et le service de restauration en chambre. Le restaurant et le bar restent fermés.

Les perspectives pour cette fin de printemps et pour l’été s’éclaircissent : les annulations se font plus rares et les plus prudents réservent.

16 mars : Début du confinement. Les hôtels peuvent rester ouverts mais les clients ne peuvent pas venir : Les annulations commencent à arriver. L’Auberge de Mens ferme pour un temps indéterminé.

14 mars : fermeture des restaurants et cafés.

Pour les réservations de chambres, vous pouvez nous téléphoner au 04 76 34 81 00 ou remplir le formulaire de demande de disponibilité en cliquant ici, nous vous répondrons dans les meilleurs délais. Vous pouvez aussi réserver sur le site « logishotels.com » en suivant ce lien :

Réserver

Les réservation via « Booking.com » vous coûteront plus chères et nous rapporteront moins parce que nous partageons la commission perçue.